SEQUESTRATION DES DIRIGEANTS D’EURODEC INDUSTRIES ( 28 JUIN )

mardi 27 juin 2006
par  collectif rto
popularité : 1%

Le salariat ne se rend pas : il séquestre...

La direction d’Eurodec Industries séquestrée par les salariés d’une filiale depuis ce matin.

Le comité de direction d’Eurodec Industries est séquestré depuis mardi matin par les salariés de sa filiale Dapta, actuellement en redressement judiciaire, sur le site du Chambon-Feugerolles dans la Loire, siège social du groupe. Nicole Cohen, la présidente d’Eurodec Industries, qui compte 1.500 salariés en France, ainsi qu’une douzaine de membres du comité de direction sont enfermés depuis environ 9h00 dans une salle de réunion, par des salariés de la filiale Dapta. Dapta a été placée en redressement judiciaire en février dernier. La centaine de salariés présents, sur les 400 environ que compte Dapta, à Thiers (Puy-de-Dôme), exige notamment la désignation d’un médiateur par le ministère de l’Industrie. Les salariés veulent aussi qu’ Eurodec et son actionnaire l’Union des Banques Suisses (UBS) s’engagent à rembourser tous les passifs abusivement imputés à Dapta, avant de relâcher les membres du comité de direction a déclaré un porte-parole des salariés.


Commentaires